Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

tmp

La pratique du cyclisme en intérieur, jusqu'alors essentiellement limitée au vélo d'appartement pour se maintenir en forme, aux classes de spinning en salle de sport, ou aux séances de tortures sur home-trainer (HT) l'hiver pour les sportifs souhaitant limiter la régression de leurs capacités physiques; a connu un énorme gain de popularité depuis 2014/2015 et l'arrivée sur le marché des home-trainer intelligents et de plateformes d'entraînement virtuelles.

Cette page est consacrée principalement à la pratique du home-trainer à vocation sportive.

Les appareils

  • Le vélo d'appartement : Appareil prêt à l'emploi, généralement destiné à la remise en forme ou à un entretien physique limité à domicile. Une roue d'inertie est située entre les pédales et un boîtier de contrôle est généralement placé sur le guidon pour permettre à l'utilisateur de régler la résistance, visualiser le temps passé, la distance effectuée, les calories consommées… Appareil simple d'usage, peu évolué et fermé : il fonctionne seul et n'est pas prévu pour communiquer avec un élément extérieur comme une plateforme d'entraînement virtuelle.
  • Le vélo de spinning : Appareil prêt à l'emploi, destiné à une pratique relativement intense lors de cours collectifs en salle de sport. Contrairement au vélo d'appartement, la roue d'inertie est placée à l'avant. Technologiquement très limité, la résistance est réglable par l'utilisateur via une molette située sur le tube diagonal du cintre qui permet de presser plus ou moins fortement un tampon contre la roue.
  • Les rouleaux : La forme la plus simple de vélo stationnaire. Trois rouleaux (un à l'avant, deux à l'arrière) reliés entre eux, avec un écartement réglable en fonction du vélo à mettre dessus. Il suffit alors à l'utilisateur de pédaler et de conserver l'équilibre. Le changement de résistance se fait en changeant de braquet. C'est un outil encore très utilisé aujourd'hui de part sa simplicité d'usage. En effet, puisqu'il peut être utilisé directement avec un vélo prêt à rouler, il est souvent utilisé pour s'échauffer ou effectuer un retour au calme, par les coursiers, que ce soit en cyclisme sur piste, critériums, cyclocross…
  • Le home-trainer : Appareil sur lequel on place un véritable vélo et pour lequel il existe différentes catégories, selon comment s'installe le vélo et le niveau technologique de l'appareil
    • Le home-trainer à rouleau (ou wheel-on trainer) : Premier modèle de home-trainer, économique et relativement simple d'usage, il s'avère très bruyant. On y fixe un vélo au niveau de l'axe de la roue arrière dont le pneu vient en contact d'un rouleau qui offre une résistance afin que la roue ne tourne pas dans le vide. C'est à l'utilisateur de faire varier la difficulté de l'effort soit en changeant de braquet, soit, sur certains modèles, en jouant sur la résistance de l'appareil via une commande déportée au guidon.
    • Le home-trainer à entraînement direct (ou direct drive trainer) : Évolution du home-trainer à rouleau, cette fois on retire la roue arrière du vélo et on vient installer l'extrémité du triangle arrière sur l'axe, équipé de pignons, du HT qui remplace alors la roue arrière. Beaucoup plus silencieux car son fonctionnement ne repose pas sur le frottement du pneu sur un rouleau en métal, les sensations de roulement sont aussi beaucoup plus naturelles.
    • Le home-trainer dumb : Version originale du home-trainer, il n'offre qu'une simple résistance, parfois variable via une commande déportée, il ne transmet aucune donnée. Le nom dumb, pour idiot, est apparu suite à l'arrivée des smart (intelligents) pour faciliter la différenciation entre les deux.
    • Le home-trainer smart (interactif) : Évolution technologique, le HT smart se connecte à une plateforme d'entraînement virtuelle et fait varier automatiquement sa résistance en fonction des informations transmises, afin de simuler l'inclinaison de la route ou de cibler des zones d'entraînement. Certains sont équipés de capteur de puissance afin d'offrir une expérience plus poussée, ce qui permet de fournir à l'utilisateur des informations sur sa cadence de pédalage et évidemment la puissance développée. Si l'écrasante majorité des HT direct drive sont smart, l'offre de HT à rouleau est équitablement répartie entre dumb et smart
  • Le smart bike : Dernière évolution du marché, c'est le résultat du mariage entre un vélo d'appartement et un home-trainer interactif. Prêt à l'usage (ne nécessite pas d'y attacher un vélo), entièrement réglable aux côtes de l'utilisateur, il permet également de paramétrer virtuellement la transmission (nombre et denture des plateaux, taille et denture de la cassette). Doté d'un capteur de puissance et d'une résistance variable, il permet de réaliser des entraînements ciblés, de simuler montées et descentes et offre une sensation de roulement très proche de celle ressentie sur la route. En fonction des fabricants et modèles, il peut être équipé d'un écran, de ventilateurs, d'un simulateur de pente qui incline l'appareil en fonction des informations envoyées par la plateforme d'entraînement, de commandes pour gérer la direction, le freinage… Chaque nouveau produit offre de nouvelles fonctionnalités.
Vélo d'appartement Domyos
Vélo spinning
Rouleaux d'entraînement
Home-trainer à rouleau dumb Tacx
Home-trainer direct drive smart Tacx Neo
Smart bike Wahoo Kickr Bike

Test avec FTP2 dans phrase

tmp.txt · Dernière modification: 2020/11/13 15:19 de jualph